Pourquoi faire appel à des guides ?

1. LA CONFIANCE
Notre équipe regroupe des guides de haute montagne et moniteurs de ski Brevet d’État de grande expérience et totalement à votre écoute. Vous profitez ainsi de toutes nos compétences et savoir-faire, afin d’évoluer en toute sérénité.

2. LA LIBERTÉ
Liberté dans la gestion de votre temps, de votre rythme et de vos envies. Vous êtes au cœur de nos priorités, nous répondons à vos attentes, en termes de pratiques, de niveau et même d’ambiance.

3. L’AVENTURE
Nous réunissons toutes les conditions optimales pour vous faire vivre des expériences inédites. Vous faire évoluer en sécurité, tout en favorisant la découverte, l’aventure et les nouvelles sensations, c’est notre mission de guide. Aller en montagne avec un guide, c’est passer la meilleure journée possible et découvrir une nouvelle dimension de soi-même.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 Vrais/Faux pour tout savoir avant de partir avec un guide de haute montagne

1 - « Le hors-piste c’est super dangereux ! »
FAUX - Ce qui est dangereux c’est de partir seul hors-piste et au mauvais endroit. Le guide choisira des pentes à votre niveau pour vous garantir de passer une belle journée.

2 - « Il vaut mieux prendre un guide pour découvrir le ski de randonnée. »
VRAI - Les guides sont des experts. Avec eux, finies les galères de matériels et la peur de se perdre en montagne. Ceux qui franchissent le pas ne le regrettent jamais, et profitent de la montagne loin de la foule des pistes !

3 - « Les guides ne skient que dans des couloirs ultra engagés. »
FAUX - Les guides s’adaptent aux envies et au niveau de leurs clients. La sécurité et le plaisir du client est leur priorité.

4- « Les guides sont les spécialistes du ski hors-piste. »
VRAI - Les guides sont les seuls à skier hors-piste tout l’hiver, de Décembre à Mai.

5 - « Si je ne suis pas un entrainement d’athlète toute l’année je ne peux pas faire de ski de randonnée. »
FAUX - Il y a plein d’itinéraires faciles avec peu de dénivelé pour profiter du ski de randonnée dans les 3 Vallées.

6 - « Les guides sont des rustres qui ne parlent pas anglais. »
FAUX - Les guides sont moins rustres que le yéti et ils parlent aussi bien anglais que le dahu... La légende dit même qu’ils ne manquent pas d’humour !

7 - « Pour skier avec un guide je dois avoir beaucoup d’expérience à ski. »
FAUX - Pour profiter d’une journée avec un guide de haute montagne, il faut être à l’aise sur toutes les pistes mais surtout d’avoir envie de s’amuser !

8 - « Les guides ne sont pas aussi pédagogues que les moniteurs. »
FAUX - Beaucoup de guides sont aussi moniteurs et tous sont patients, attentifs et ultra formés.

9- « Si la météo est mauvaise mon guide pourra me proposer d’autres activités. »
VRAI - En cas de mauvais temps, les guides peuvent aussi faire de la raquette, vous sensibiliser à la nivologie, ou vous proposer une séance d’escalade indoor.

10- « Les guides sont en montagne toute l’année. »
VRAI - Courses en montagne et escalade l’été, ski de randonnée et hors-piste l’hiver. Le rêve quoi !

L’esprit Backcountry

Le terme « backcountry » est la traduction américaine du terme européen « off piste ». Il est aussi synonyme de « wilderness » mais exprime plutôt la position d’espaces à la marge que les conditions sauvages qu’on va y rencontrer. En Nouvelle Zélande il peut s’agir de terres inaccessibles, voire privées pour lesquelles il faut une autorisation. « Backcountry » désigne des espaces naturels parfois proches, sur les reliefs, en dehors de ceux ouverts volontairement au grand public par des aménagements. On peut y rencontrer des dangers non maîtrisés comme des avalanches, des animaux sauvages, des changements météo importants.

Ce terme est maintenant largement utilisé même en Europe. « L’esprit backcountry » veut dire à nos clients que nous les invitons à parcourir ces espaces peu fréquentés, à en profiter pleinement, à s’y sentir à l’aise. Nous leur offrons l’accès avec la préparation et l’équipement adéquats.